Bilan de la réunion de vacarmes du 9 février 2010: Beaucoup de bruit pour rien

Publié le par base112basepopulairedeloisirs

Notre commentaire, malgré la mobilisation de 200 personnes, beaucoup de bruit pour rien

 

 

 

Article de l'Union en date du 10 février

 

BA 112 : « Vacarmes » balance tous les noms

 

 

REIMS (Marne). A quatre mois de l'échéance fatidique, l'association anti-aéroportuaire fait le bilan. Et pointe du doigt  les politiques « girouettes » sur le dossier de l'aviation.

Ils étaient plus de deux cents à Bétheny, hier soir, à avoir répondu à l'appel de l'association «Vacarmes» pour une nouvelle réunion d'information portant sur le devenir de la BA 112. La salle a même été parcouru d'un léger frisson lorsqu'un adjoint du maire de Bétheny a officiellement annoncé que le premier magistrat de la commune prenait (enfin) position contre une présence d'avions sur le site de la base aérienne Marin-La-Meslée. Un soulagement pour beaucoup, un désavoeu pour d'autres, un accouchement dans la douleur dans tous les cas. Et l'association « citoyenne» a voulu profiter de la proximité des élections cantonnales pour mettre un brin de pression sur les élus. Doux euphémisme.
Entartage de «Verts»
« Sans compter que le 30 juin, les militaires quitteront la base. Voilà plus de trois ans que les politiques reconnaissent que ce dossier n'avance pas. Il serait temps qu'ils prennent leur responsabilité» confie Eric Fimbel, porte parole de Vacarmes entre colère et ironie.
Un à un, les responsables politiques ont été repertoriés, classés, triés par catégories, ceux qui sont pour l'aviation, ceux qui sont contre et ceux qui jouent les «girouettes».
Mais avant de compter ses alliés, les membres de Vacarmes ont tenu à se payer les écolos rémois et notamment Stéphane Joly, vice-président de Reims Métropole « et qui n'a jamais foutu un pied en comité de site ! De plus son discours sur la piste est en totale contradiction avec son responsable régional, Eric Loiselet». L'hommage lui fera certainement plaisir.
Classement
Mais le gros morceau de la soirée, outre le fait que Jean-Louis Cavenne ait pris position, est le classement détaillé produit par cette association forte aujourd'hui de 700 membres.

  • Les pro-aéroportuaire:

Y. Detraigne, sénateur,
Maire de Witry-les-Reims, NC. A. Hazan, Maire de Reims,
Pdte Reims-Métropole, PS. S. Joly, Vice-Pdt Reims-Métropole, Verts. E. Kariger, Conseiller Général, UMP. R.P. Savary, Pdt Conseil Général, UMP. C. Vautrin, députée, UMP ( et J.M.Roze, conseiller municipal de Reims ndlr).

  • Les pro-multiactivités sans aéroportuaire:

J.P. Bachy, Pdt Conseil Régional, PS. J.L. Cavenne, Maire Bétheny, PS. JP. Desplanques, Maire de Brimont, SE. S. Ghallal, Conseillère Générale, PS. M. Jolly, Maire de Courcy, SE. S. Rummel, Conseiller Général, PS. J.C. Thomas, député UMP.

  • Les «girouettes»:

Y.Detraigne, E.Kariger, Arnaud René-Paul-Savary et Arnaud Robinet ( présent hier soir d'ailleurs).

Thomas DUPRAT

Commenter cet article