Reconversion de la base Metz

http://masterprogard.asso-web.com/uploaded/reconversion%20de%20la%20BA128.pdf

 

Inscrit dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques), le plan de

restructuration militaire annoncé au mois de juillet 2008 implique un vaste programme de fermeture

de sites (casernes, dépôts, bases aériennes....)

S'il est vrai que pour la majorité des sites concernés, l'annonce de leur fermeture n'était pas vraiment

une surprise, en revanche pour d'autres, cette décision fut quelque peu brutale, inattendue et

demeure la conséquence de tractations politiciennes de dernière minute.

Ainsi, l'annonce de la fermeture de la base aérienne de Metz Frescaty encore très récemment

confirmée et renforcée dans son rôle de commandement et de soutien, reste révélateur de cette

situation.

Quoi qu'il en soit, se pose à tous le problème de la reconversion de ces sites, plus ou moins aisée en

fonction notamment de leur localisation et de leur spécificité.

Si certaines casernes situées à proximité de centres urbains peuvent être facilement transformées en

immeubles d'habitation ou en zones d'activités tertiaires ou artisanales, il semble a priori plus délicat

de trouver une autre affectation à une plate forme aéronautique du fait déjà de son emprise

géographique, de la diversité et du nombre important de bâtiments à reconvertir.

Avant de souligner ces problèmes de reconversion et de répertorier les possibles affectations du site,

nous ferons une rapide présentation de la base aérienne en évoquant sa situation, ses caractéristiques

ainsi qu'un bref aperçu historique.